Assises nationales des mairesses d’Haïti

Promotion de la participation politique des femmes
4,161
This publication is only available in electronic format
Published: 
27 April 2018
Language: 
français
Pages: 
60

En vue de renforcer la participation et le leadership des femmes, IDEA International a organisé les premières assises nationales des mairesses d’Haïti.

Grâce à l’implémentation du quota de genre d’au moins 30 % de femmes, tel que prescrit par la Constitution, 143 mairesses ont été élues dans le pays en 2015.

Lors de ces assises nationales, les thématiques suivantes ont été abordées : la gestion des mairies, les besoins spécifiques et les intérêts stratégiques des femmes dans les politiques publiques, le budget et le financement pour le développement des communes, la fonction de mairesse, le sens de l’État, la reddition de compte et les collectivités territoriales. Ces thèmes ont été choisis en fonction des réalités et des besoins de renforcement des capacités des mairesses des différentes communes. Les assises nationales visent par ailleurs à renforcer les compétences et les connaissances de ces élues, ainsi qu’à solidifier les liens entre celles-ci dans le but de faire la politique autrement, en portant une attention particulière aux besoins spécifiques des femmes.

Contents

Acronymes et sigles

Introduction

Séance d’ouverture

Principes généraux sur la gouvernance et la démocratie

Gestion des mairies et renforcement des capacités

Ateliers de travail

Résumé et clôture

Bibliographie

Annexe A : Agenda

Annexe B : Feuille de route pour le renforcement de la Fédération nationale des femmes maires d’Haïti (FENAFEMMH) Septembre 2016

Annexe C : Qu’est-ce que le quota de genre ?

Annexe D : IDEA International en bref

Annexe E : Les mairesses qui ont participé aux assises

Annexe F : Remerciements

Related Content

Mar
18
2021
Image credit: International IDEA

Image credit: International IDEA 

Press Release
Mar
09
2021

A collection of speakers from past events.

Top row from left to right: Patricia Torsney, Permanent Observer for the Inter-Parliamentary Union to the United Nations; Anne-Marie Goetz, Professor of Global Affair at the New York University; Maria Bassols, Deputy Permanent Representative for the Permanent Mission of Spain to the United Nations; Malene Almeida, Coordinator at Praia City Group on Governance Statistics; Rumbidzai Kandawasvika-Nhundu, Senior Advisor at International IDEA. 

Middle Row from left to right:  Annika Silva-Leander, Head of Democracy Assessment at International IDEA; Keboitse Machangana, Former Director of Global Programme at International IDEA; Annika Savill, Executive Head for the United Nations Democracy Fund (UNDEF); Njeri Kabeberi, Chair of International IDEA’s Board of Advisers; Sarah Lister, Head of Governance at United Nations Development Programme (UNDP); Margot Wallström, Former Deputy Prime Minister and Minister of Foreign Affairs of Sweden. 

Bottom row from left to right: Pippa Norris, Lecturer and Political Science at Harvard University; Simonetta Sommaruga, President of the Swiss Confederation; Maria Leissner, Ambassador at Sweden’s Ministry for Foreign Affairs; Riika Laatu, Finnish Ambassador to Myanmar; Amina Mohammed, Deputy Secretary-General of the United Nations and Chair of the United Nations Sustainable Development Group. 

Commentary