Djibouti

Change country

Question Value
1. Is there a ban on donations from foreign interests to political parties?
  • CodeYes
  • Comment
  • Source

    "La dissolution d'un parti politique est prononcée par décret sur rapport du ministre de l'Intérieur dans le cas où un parti a reçu directement ou indirectement des subsides de l'étranger ou d'étrangers établis en République de Djibouti."

    (Article 13(1), Loi n°1/AN/92/2e L relative aux partis politiques en République de Djibouti, 15 septembre 1992).

2. Is there a ban on donations from foreign interests to candidates?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
3. Is there a ban on corporate donations to political parties?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
4. Is there a ban on corporate donations to candidates?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
5. Is there a ban on donations from Trade Unions to political parties?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
6. Is there a ban on donations from Trade Unions to candidates?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
7. Is there a ban on anonymous donations to political parties?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
8. Is there a ban on anonymous donations to candidates?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
9. Is there a ban on donations from corporations with government contracts to political parties?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
10. Is there a ban on donations from corporations with government contracts to candidates?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
11. Is there a ban on donations from corporations with partial government ownership to political parties?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
12. Is there a ban on donations from corporations with partial government ownership to candidates?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
13. Is there a ban on the use of state resources in favour or against a political party or candidate?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
14. Is there a limit on the amount a donor can contribute to a political party during a non-election specific period?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
15. If there is a limit on the amount a donor can contribute to a political party during a non-election specific period, what is the limit?
  • CodeNot applicable
  • Comment
  • Source
16. Is there a limit on the amount a donor can contribute to a political party during an election?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
17. If there is a limit on the amount a donor can contribute to a political party during an election, what is the limit?
  • CodeNot applicable
  • Comment
  • Source
18. Is there a limit on the amount a donor can contribute to a candidate?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
19. If there is a limit on the amount a donor can contribute to a candidate, what is the limit?
  • CodeNot applicable
  • Comment
  • Source
20. Is there a limit on the amount a candidate can contribute to their own election campaign?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
21. Is there a limit on in-kind donations to political parties?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
22. Is there a limit on in-kind donations to candidates?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
23. Is there a ban on political parties engaging in commercial activities?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
24. Is there a ban on political parties taking loans in relation to election campaigns?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
25. Is there a ban on candidates taking loans in relation to election campaigns?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
26. Is there a ban on donors to political parties/candidates participating in public tender/procurement processes?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
27. Are there provisions requiring donations to go through the banking system?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source

Question Value
28. Are there provisions for direct public funding to political parties?
  • CodeYes, regularly
  • Comment
  • Source

    "Les partis politiques régulièrement constitués peuvent bénéficier de subventions de l'État. Ces subventions, qui seront déterminées par la loi de Finances, seront réparties au prorata du nombre de sièges détenus à l'Assemblée nationale par les représentants des partis régulièrement constitués qui auront été élus députés."

    (Article 1er du décret n°93-0022/PRE du 29 mars 1993 pris en application de la loi n°1/AN/92/2e L relative aux partis politiques en République de Djibouti, http://www.presidence.dj/PresidenceOld/LES%20TEXTES/decr0022pr93.htm).

29. What are the eligibility criteria for political parties to receive public funding?
  • CodeShare of seats in previous election
  • Comment
  • Source

    "Les partis politiques régulièrement constitués peuvent bénéficier de subventions de l'État. Ces subventions, qui seront déterminées par la loi de Finances, seront réparties au prorata du nombre de sièges détenus à l'Assemblée nationale par les représentants des partis régulièrement constitués qui auront été élus députés."

    (Article 1er du décret n°93-0022/PRE du 29 mars 1993 pris en application de la loi n°1/AN/92/2e L relative aux partis politiques en République de Djibouti, http://www.presidence.dj/PresidenceOld/LES%20TEXTES/decr0022pr93.htm).

30. What is the allocation calculation for political parties to receive public funding?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
31. What are the provisions on 'ear marking' direct public funding to political parties (how it should be used)?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
32. Are there provisions for free or subsidized access to media for political parties?
  • CodeYes
  • Comment
  • Source

    "Les partis politiques régulièrement constitués ont accès aux antennes de la radiodiffusion télévision de Djibouti pour la diffusion de leurs communiqués de presse et la couverture de leurs manifestations statuaires. En outre, ils peuvent être invités à participer à des émissions à caractère politique, notamment sous la forme de débats ou de tables rondes."

    (Article 14, Loi n°1/AN/92/2e L relative aux partis politiques en République de Djibouti, 15 septembre 1992).

33. What criteria determine allocation for free or subsidized access to media for political parties?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
34. Are there provisions for free or subsidized access to media for candidates?
  • CodeYes
  • Comment
  • Source

    "Les candidats et les partis politiques peuvent utiliser les antennes de la radio d'État et de la télévision d'État pour leur campagne électorale.
    Une émission d'une durée de 60 minutes par candidat pour les élections présidentielles, et par parti pour les élections législatives, est mise à la disposition des candidats.
    Cette durée de 60 minutes, tant à la radio qu'à la télévision peut être utilisée de façon fractionnée.
    Les émissions doivent être enregistrées et réalisées dans les studios de la RTD."

    (Article 60, Loi organique n° 1/ AN /92 relative aux élections du 29 octobre 1992 modifiée par la loi organique n° 2 /AN/93/3ème L du 7 avril 1993 et par la loi organique n° 11/AN/02/4ème L du 14 août 2002).

35. Are there provisions for any other form of indirect public funding?
  • CodeYes
  • Comment
  • Source

    "L'État prend à sa charge les dépenses de propagande suivantes :
    - l'impression des bulletins de vote ;
    - l'impression d'une circulaire à adresser ou à faire parvenir à tous les électeurs ;
    - l'impression et l'affichage d'un placard de dimension maximale de 594mmx84l mm ;
    - l'impression et l'affichage d'un placard de format 297 mm x 420 mm.
    Une commission de propagande chargée de donner un avis sur le prix d'impression des documents électoraux devra être constituée vingt jours au moins avant la date des élections."

    (Article 59, Loi organique n° 1/ AN /92 relative aux élections du 29 octobre 1992 modifiée par la loi organique n° 2 /AN/93/3ème L du 7 avril 1993 et par la loi organique n° 11/AN/02/4ème L du 14 août 2002).

36. Is the provision of direct public funding to political parties tied to gender equality among candidates?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
37. Are there provisions for other financial advantages to encourage gender equality in political parties?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source

Question Value
38. Is there a ban on vote buying?
  • CodeYes
  • Comment
  • Source

    "Quiconque, soit par voies de fait, violence ou menaces contre un électeur, soit en lui faisant craindre de perdre son emploi, d'exposer à un dommage sa personne, sa famille ou sa fortune, l'aura déterminé ou aura tenté de le déterminer à s'abstenir de voter ou aura influencé son vote, sera puni d'un emprisonnement d'un (1) mois à un (1) an et d'une amende de 100.000 FD à 500.000 FD."

    (Article 86, Loi organique n° 1/ AN /92 relative aux élections du 29 octobre 1992 modifiée par la loi organique n° 2 /AN/93/3ème L du 7 avril 1993 et par la loi organique n° 11/AN/02/4ème L du 14 août 2002).

39. Are there limits on the amount a political party can spend?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
40. If there are limits on the amount a political party can spend, what is the limit?
  • CodeNot applicable
  • Comment
  • Source
41. Are there limits on the amount a candidate can spend?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
42. If there are limits on the amount a candidate can spend, what is the limit?
  • CodeNot applicable
  • Comment
  • Source
43. Are there limits on the amount that third parties can spend on election campaign activities?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
44. Are there limits on traditional media advertising spending in relation to election campaigns?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
45. Are there limits on online media advertising spending in relation to election campaigns?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
46. Do any other restrictions on online media advertisement (beyond limits) exist?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source

Question Value
47. Do political parties have to report regularly on their finances?
  • CodeYes
  • Comment
  • Source

    "Outre les formalités relatives au fonctionnement des associations de droit djiboutien, les partis politiques doivent : (...) déposer chaque année, au plus tard le 31 janvier, le compte financier de l'exercice écoulé ainsi que l'inventaire de ses biens meubles et immeubles. Ce compte doit faire apparaître que le parti politique ne bénéficie d ‘autres ressources que celles provenant des cotisations, dons et legs de ses adhérents et sympathisants nationaux et des bénéfices réalisés à l’occasion des manifestations. En outre, il est tenu de présenter ses comptes annuels au Ministère des Finances et d'être en mesure de justifier la provenance de ses ressources financières et leur utilisation."

    Article 11(3), Loi n°1/AN/92/2e L relative aux partis politiques en République de Djibouti, 15 septembre 1992).

48. Do political parties have to report on their election campaign finances?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
49. Do candidates have to report on their election campaign finances?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
50. Do third parties have to report on election campaign finances?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
51. Is information in reports from political parties and/or candidates to be made public?
  • CodeNo
  • Comment
  • Source
52. Must reports from political parties and/or candidates reveal the identity of donors?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
53. Must reports from political parties and/or candidates include information on itemized income?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
54. Must reports from political parties and/or candidates include information on itemized spending?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
55. Which institution(s) receives financial reports from political parties and/or candidates?
  • CodeMinistry
  • Comment

    Minister of the Interior and Finance. 

  • Source

    "Outre les formalités relatives au fonctionnement des associations de droit djiboutien, les partis politiques doivent : (...) 3. déposer chaque année, au plus tard le 31 janvier, le compte financier de l'exercice écoulé ainsi que l'inventaire de ses biens meubles et immeubles. Ce compte doit faire apparaître que le parti politique ne bénéficie d ‘autres ressources que celles provenant des cotisations, dons et legs de ses adhérents et sympathisants nationaux et des bénéfices réalisés à l’occasion des manifestations. En outre, il est tenu de présenter ses comptes annuels au Ministère des Finances et d'être en mesure de justifier la provenance de ses ressources financières et leur utilisation."

    (Article 11(3), Loi n°1/AN/92/2e L relative aux partis politiques en République de Djibouti, 15 septembre 1992).

    "Les déclarations et dépôts prévus aux articles 5, 6, 8 et 11 ci-dessus sont effectués, sous peine de dissolution, auprès du ministre de l'Intérieur qui est tenu d'en délivrer récépissé."

    (Article 12, Loi n°1/AN/92/2e L relative aux partis politiques en République de Djibouti, 15 septembre 1992).

56. Which institution(s) is responsible for examining financial reports and/or investigating violations?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
57. What power is granted to the institution(s) responsible for examining reports and/or investigating violations?
  • CodeNo data
  • Comment
  • Source
58. What sanctions are provided for political finance infractions?
  • CodeFines | Prison | Suspension of political party
  • Comment

    Fines, prison in case of vote buying.
    Dissolution of the political party in case of foreign financing.

  • Source

    "Quiconque, soit par voies de fait, violence ou menaces contre un électeur, soit en lui faisant craindre de perdre son emploi, d'exposer à un dommage sa personne, sa famille ou sa fortune, l'aura déterminé ou aura tenté de le déterminer à s'abstenir de voter ou aura influencé son vote, sera puni d'un emprisonnement d'un (1) mois à un (1) an et d'une amende de 100.000 FD à 500.000 FD."

    (Article 86, Loi organique n° 1/ AN /92 relative aux élections du 29 octobre 1992 modifiée par la loi organique n° 2 /AN/93/3ème L du 7 avril 1993 et par la loi organique n° 11/AN/02/4ème L du 14 août 2002).

    "La dissolution d'un parti politique est prononcée par décret sur rapport du ministre de l'Intérieur dans le cas où un parti a reçu directement ou indirectement des subsides de l'étranger ou d'étrangers établis en République de Djibouti."

    (Article 13(1), Loi n°1/AN/92/2e L relative aux partis politiques en République de Djibouti, 15 septembre 1992).

Disclaimer: Maps presented do not imply on the part of the Institute any judgement on the legal status of any territory or the endorsement of such boundaries, nor does the placement or size of any country or territory reflect the political view of International IDEA. Maps are used in order to add visual clarity to data.